Sur le rythme



Ouverture du
festival :


 Jeudi
22 septembre

19 h
             

¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Nos généreux commanditaires
































¯¯¯¯¯¯¯¯¯



Nos partenaires











-
Sur le rythme

Programmation scolaire



Comédie sentimentale

  1 heure 33 minutes



À l'insu de ses parents, une danseuse prépare une audition pour une troupe de New York. Elle hésite à prendre un nouveau venu comme partenaire, même si la chimie du rythme opère entre eux. Ce garçon n'est-il pas un peu prétentieux?

Décrivant la passion de deux jeunes pour la danse moderne mêlée de hip-hop, le film suit une intrigue sentimentale, traitée avec humour.
L'évocation du possible suicide d'une aïeule a peu d'impact.

Réalisé par
Charles-Olivier Michaud
Écrit par
Caroline Héroux
Compagnie
Séville Pictures
En vedette
Mylène St-Sauveur, Nico Archambault, Trevor Hayes, Marina Orsini, Paul Doucet, France Castel, Lina Roessler, Heather Peace, Miles Faber, Camille Vanasse




  Visiter le site Internet officiel du film


La musique entrainante, habilement sélectionnée et montée, les brillantes performances de certains de nos meilleurs jeunes danseurs ainsi que la complicité transparente et contagieuse des deux comédiens principaux sont autant de justifications de la réussite de cette oeuvre sans prétention.
Elizabeth Lepage-Boily
, cinoche.com


Ça bouge à une vitesse folle, avec précision et talent, devant et derrière la caméra. On a osé des chorégraphies hallucinantes, qui font la part belle à la sensualité, à la force physique et à la maîtrise des danseurs de tous styles confondus rassemblés par Nico Archambault, qui, en plus de jouer l'un des rôles principaux, signe les chorégraphies.

On plonge dans un univers effervescent, qui donne envie de bouger, de se déchaîner dans les boîtes de nuit et de flâner dans les vieux immeubles désaffectés de Montréal, mis en valeur par la superbe direction photo. Le réalisateur n'a pas eu peur de s'approcher très près des danseurs et il parvient brillamment à nous faire sentir la danse de l'intérieur, avec la sueur, le sang et toute la tension que ça implique. C'est, de loin, la plus grande réussite du film.

Josianne Desloges, Le Soleil






-