Babine



Ouverture du
festival :


 Jeudi
24 septembre

19 h
             

¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Nos généreux commanditaires



























¯¯¯¯¯¯¯¯¯



Nos partenaires











-
Babine

Programmation scolaire



Conte

  1 heure 50 minutes



Le fils d'une sorcière, fou du roi d'un petit village, doit faire face à une condamnation à mort lorsque le curé disparaît dans l'incendie de l'église.

Issu de l'imagination fertile et originale du conteur Fred Pellerin, cet amalgame de féérie et de légendes peut être vu par un auditoire de tous âges.

Réalisé par
Luc Picard
Écrit par
Fred Pellerin
Compagnie
Alliance Vivafilm
En vedette
Vincent-Guillaume Otis, Luc Picard, Isabel Richer, Julien Poulin, Alexis Martin, René-Richard Cyr




Visiter le site Internet officiel du film


Luc Picard […] propose avec Babine un film très solide, peuplé de personnages attachants qui évoluent dans une logique qui n’appartient pourtant qu’à eux. Portant à l’écran un scénario écrit par l’auteur lui-même (tiré d’Il faut prendre le taureau par les contes), Picard orchestre sa fable en la saupoudrant d’éléments de réalisme magique qui, dans les circonstances, l’enrichissent et lui donnent une dimension supplémentaire. La langue de Pellerin – très colorée il va sans dire – s’insère tout naturellement dans le récit et confère des élans poétiques à l’ensemble. Aussi le cinéaste, qui campe également – et avec brio – l’un des personnages clés de l’histoire, entraîne-t-il le spectateur dans un «temps ancien», à l’intérieur d’un petit village issu de l’imaginaire collectif. Des personnages sur qui pèse constamment le poids d’un destin pour le moins imprévisible y évoluent.
Marc-André Lussier, La Presse


La réussite du réalisateur Picard tient au fait qu’il réussit à pondre un film qui fait grand étalage d’effets numériques sans pour autant mettre de côté le récit. Nulle part l’histoire ne souffre-t-elle d’être mise de côté par des effets spéciaux qui viennent ici rajouter au conte, sans jamais le noyer. Visuellement, ce film est un véritable bonbon dont on saura se régaler. Et de toute évidence, la distribution a eu beaucoup de plaisir à participer à ce voyage pour le moins exotique.
Martin Morin, Canoë






-