Dédé à travers les brumes



Ouverture du
festival :


 Jeudi
24 septembre

19 h
             

¯¯¯¯¯¯¯¯¯

Nos généreux commanditaires



























¯¯¯¯¯¯¯¯¯



Nos partenaires











-
Dédé à travers les brumes

Vendredi 25 septembre à 21 h



Drame biographique

  2 heures 19 minutes



En 1990, André Fortin forme avec des amis musiciens Les Colocs, qui deviendra bientôt un groupe-phare. Malgré une brillante carrière, Dédé, être à la fois exalté et miné par une profonde tristesse, mettra fin à ses jours en 2000.

L'évocation des moments de grâce et des abîmes qui jalonnèrent la vie de Dédé Fortin est tissée de références à la mort. Si l'œuvre fait preuve de retenue, la spirale du désespoir qui happe le protagoniste n'en demeure pas moins troublante.

Réalisé par
Jean-Philippe Duval
Écrit par
Jean-Philippe Duval
Compagnie
TVA Films
En vedette
Sébastien Ricard, Joseph Mesiano, Dimitri Storoge, Louis Saïa, Bénédicte Décary




Visiter le site Internet officiel du film


Le film de Jean-Philippe Duval est une oeuvre inspirée par l’aspect créatif de la vie de Dédé Fortin. Prenant pour axe principal les chansons de Dehors novembre, l’ultime album des Colocs, le récit fait d’abord et avant tout écho à un esprit inventif et foisonnant. La toute première partie du film n’est rien de moins qu’époustouflante. La chanson Belzébuth, accompagnée d’une magnifique séquence d’animation réalisée par Julien Demers-Arsenault, place dès le départ le film sous les auspices de la célébration d’un talent exceptionnel.
Marc-André Lussier, La Presse


On a pratiquement l’impression que Dédé revit tellement la performance de Sébastien Ricard est époustouflante. […] Les séquences en spectacle rendent magnifiquement l’énergie qui émanait des spectacles des Colocs. Tourné en bonne partie dans les décors naturels qui l’inspiraient, Dédé à travers les brumes est rythmé, sensible, enlevant et permet aux spectateurs de rencontrer l’homme engagé à tous points de vue, exigeant, et l’amoureux déçu... de lui. La distribution est impeccable et la direction d’acteurs, excellente. Les images nous transportent magnifiquement dans l’univers de Dédé avec, en plus, de belles séquences d’animation pour Belzébuth réalisées par Julien Demers-Arsenault. La trame sonore, réalisée par Éloi Painchaud, est parfaitement réussie. Dédé à travers les brumes, un film à voir peu importe si vous étiez fans ou non des Colocs.
Denise Martel, Le Journal de Montréal





-